Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

La Gazette de Michel

AUCUNE VICTOIRE

 

Au final, les Seniors Ligue ont laissé échapper le derby ligérien, 2-0, au profit de Roche Saint-Genest qui n’en demandait pas tant.

Sur le terrain, que ce soit dans la conservation du ballon ou dans la construction du jeu, les Couramiauds ont largement supporté la comparaison.

Non, ils ont surtout cloché par manque de réalisme dans les deux surfaces dites de vérité.

A tel point qu’il aurait fallu sans doute attendre la Saint-Glinglin, si ce n’est ad vitam aeternam, pour inscrire le moindre but.

A l’évidence, personne dans l’effectif n’a le profil du buteur patenté.

Vous savez, celui qui est imprégné d’une des finalités du football, voir le ballon gésir au fond des filets adverses.

Bien sûr, après trois journées, il n’y a pas péril en la demeure mais l’écart se creuse avec les équipes de tête.

Ce qui n’a rien de rassurant…

 

L’autre défaite est venue d’Andrézieux-Bouthéon FC où les Seniors Féminines se sont inclinées par 5 à 0.

Avec un effectif qui se découvrait, elles se sont comportées honorablement avant de céder en seconde période, Yann Plouhinec ne pouvant instaurer l’indispensable rotation.

 

Comment interpréter le nul, 3-3, concédé ? arraché ? contre Sury-le-Comtal ?

L’avenir nous dira si les Seniors D.2 ont perdu deux ou au contraire gagné un point dans ce match à se prendre la tête à deux mains.

Tout avait pourtant parfaitement débuté lorsque Rayan Ech Chergui ouvrait la marque sur coup-franc direct.

Ce sont-ils vus alors trop beaux ?

Toujours est-il que chacun optait pour l’action individuelle au détriment du jeu collectif, essence même du football.

Et ce qui devait arriver, arriva.

Les visiteurs égalisaient dans un premier temps et prenaient même les devants.

Au retour des vestiaires, sur pénalty, Rayan Ech Chergui remettait les deux équipes à égalité. De courte durée puisque les Suriquois inscrivaient un troisième but dont ils croyaient être celui de la victoire.

Mais, Seyfeddine Belmiloud, en bon capitaine, au terme d’une belle incursion dans le camp adverse, égalisait d’une frappe qui faisait mouche.

Encore une fois on a pu constater qu’un assemblage d’individualités ne faisait pas une équipe.

Quel gâchis !

 

Sur le stabilisé de Saint-Maurice-en-Gourgois, les Seniors D.3 ont eu le mérite de revenir à hauteur des locaux, 2-2, alors qu’ils étaient menés de deux buts.

Le vétéran Mustapha Boumrar a été l’homme du match.

Il réduisait le score d’une frappe puis égalisait sur pénalty, sifflé pour une faute commise sur Malek Cherfa.

C’est bien !

 

Les U.16 Ligue ont ramené le nul, 2-2, de leur déplacement à Lyon-Montchat.

A chaque fois qu’ils ont été menés, leur défenseur central et capitaine, Mathéo Maisonneuve a su profiter des erreurs locales pour scorer.

Un bon point pris à l’extérieur et une place sur la troisième marche du podium en compagnie de ces mêmes Lyonnais.

 

 

En savoir plus sur l'auteur

FOOT Saint-Chamond